VŒUX 2020 DE LA CCFA, MAISON DE L'AMÉRIQUE LATINE,
Mercredi 22 Janvier 2020
RENCONTRES D’AFFAIRES FRANCOPHONES 2019,
HÔTEL MARRIOTT RIVE GAUCHE, PARIS
Jeudi 28 Novembre
PALESTINE : PARTENARIAT DE DÉVELOPPEMENT ET D’AFFAIRES DANS LE TOURISME,
20 Novembre 2019
DELEGATION CCFA A DIJON METROPOLE
9 et 10 Juillet2019
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider

Iraq

 


Présentation générale

Nom officiel : République d’Irak

Nature de régime : République

Superficie : 438 517km²

Capitale : Bagdad

Villes principales : Bassora, Kirkoûk, Arbîl, Mossoul

Langue(s) officielle(s) : Arabe, Kurde

Population : 37.3 millions d’habitants    Croissance démographique : 3.1%

Taux d’alphabétisation : 79%

Ambassadeur français en Irak : M. Bruno Aubert                                                                                               
Site internet de l’ambassade de France en Irak : https://iq.ambafrance.org/                                          
Tél : +964 1 719 60 61                                                                                                                                
Ambassadeur irakien à Paris : M. Ismieal Shafiq Muhsin                                                                                               
Site internet de l’ambassade d’Irak en France : http://www.irak.fr/                                                                      
Tél : +33 (0)1 45 53 33 70                                                                                                                                      
Source : Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

  1. La situation économique

La situation sécuritaire et économique du pays connait une évolution positive depuis le début de l’année 2017. Cette dynamique est portée d’une part par la victoire contre Daech annoncée le 09 décembre 2017, et d’autre part par la bonne tenue des prix du baril du brut (moyenne de 65,8$ sur l’année 2018 contre 50$ sur l’année 2017, 62,5$ sur les 7 premiers mois de 2019)

L’Irak est aussi, avec environ 40 millions d’habitants (un recensement est attendu en 2020), l’un des plus grands marchés de la région avec une  demande en biens de consommation et de biens d’équipement en forte croissance. Enfin, le pays dispose des cinquièmes réserves mondiales prouvées de pétrole (143 Mds de barils) et 12ème réserves mondiales prouvées de gaz.

Le PIB de l’Irak est en augmentation constante ces deux dernières années (193 Mds$ en 2017, 226 Md$ en 2018) et devrait atteindre les 247 Mds$ en 2019. Une dynamique qui s’explique en grande partie par une reprise des exportations de pétrole brut (aux alentours de 3,5 Mb/j) et un prix moyen du baril en hausse. 

Source : DGT

  1. Relations bilatérales économiques

Les échanges commerciaux entre la France et l’Irak ont atteint 776 Mds€ contre 459 Mds en 2017, 317 Mds € en 2016 et 1,26 Mds € en 2015, soit une très forte hausse de 69% sur un an. Si nos exportations ont chuté de 11%, reculant de 332 Mds € en 2017 à 296 Mds €, nos importations constituées à 99,9% de pétrole brut, ont progressé de 278% passant de 127 Mds € à 480 Mds € sur la même période.

Le manque d’agressivité, de connaissance et d’intérêt de nos entreprises pour ce marché semblent expliquer nos mauvais résultats. Un effort accru doit donc être mené par l’ensemble de l’équipe France (Business France, Adepta, Medef International, Chambres de commerce…) afin de remotiver les sociétés françaises, qui à l’exception de quelques grands groupes, continuent d’avoir une image dépassée de ce pays. La forte participation au pavillon français à la foire internationale de Bagdad de novembre dernier, la tenue régulière d’un Comité de pilotage Irak et la récente annonce d’une ligne de financement de 1 Md€ devraient donner une nouvelle impulsion à nos exportations.

Source : DGT

  1. Secteur porteurs pour les entreprises françaises

Les secteurs porteurs sont le secteur énergétique (modernisation de raffineries, unités de production d’électricité), les transports (métro, tramway, TGV) et les services urbains.

Source : Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

  1. Indicateurs

 

2016

2017

2018 E

2019 E

PIB (en Mds USD)

171.7

192.7

230.91

250.07

PIB par habitant

4533

4958

5.793

6.117

Taux de croissance

13.1%

-2.1%

1.5%

3.2%

Taux de chômage

15%

15.1%

 

 

Taux d’inflation

0.5

0.1

2.0

2.0

Dette publique (% du PIB)

66.9

59.726

51.771

48.852

Solde budgétaire(% du PIB)

13.38

-4.34

15.85

7.87

Solde courant (% du PIB)

-7.8

-2.3

6.9

3.1

Source : FMI 2018

Principaux clients(2015) : Chine (23.9%), Inde (21.4%), Corée du Sud (11.8%), Etats-Unis (8.6%), Italie (7.1%), Grèce (6.5%).

Principaux fournisseurs(2015) : Turquie (20.7%), Syrie 19.6%), Chine (19.2%), Etats-Unis (4.8%), Russie (4.4%).

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB(2015) :

-Agriculture (10%)

-Industrie (60%)

-Services (30%)

Les exportations françaises  vers Irak en  2018 : 296 M€

Les exportations irakiennes  vers France  en  2018: 480 M€

Les investissements directs étrangers en Irak :

(En milliards USD)

0.971     1.856     1.598     1.396     2.08       3.4          5.13       4.78       3.32       0.146

2007      2008      2009      2010      2011      2012      2013      2014      2015      2016

Répartition des flux d’IDE par pays en 2015 :

Données non disponibles suite à l’embargo en Irak.

Sources : Service économique de l’Ambassade de France au Maroc, FMI, Banque Mondiale

  1. Les investissements directs français à l’Irak :

Les investissements directs étrangers à l’Irak :

Alstom a signé deux protocoles d’accord avec le gouvernement irakien pour le développement des transports urbains de Bagdad et de Bassora.

Sources : Service économique de l’Ambassade de France au Maroc, FMI, Banque Mondiale

  1. Le climat des affaires

Dans un contexte sécuritaire et économique en constante amélioration, en 2018 nos échanges bilatéraux ont connu une très forte expansion de 69%, impactés par une explosion des importations de pétrole brut irakien (+278%) alors que nos exportations reculent de 11%, pour atteindre le niveau le plus bas depuis 10 ans.

Une situation économique et financière, qui évolue dans le bon sens, pourrait permettre aux nouvelles autorités irakiennes de relancer leur programme de reconstruction dans des domaines comme l’eau, l’énergie et l’aménagement urbain où nos industriels bénéficient d’une excellente image. Un certain nombre d’annonces et de mesures (ligne de financement de 1 md€, organisation d’un comité de pilotage Irak,…) pourraient remobiliser nos exportateurs

 7. Les visites de personnalités françaises à l’Irak :

  • 14-15 janvier 2019 : M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
  • 7-8 février 2019 : Mme Florence Parly, ministre des Armées                                                      
  • 12 février 2018 :  M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Source Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

 8. Les visites de personnalités irakiennes en France :

  • 25-26 février 2019 : M. Barham Saleh, Président de la République d’Irak
  • 2-3 mai 2019 : M. Adel Abdel Mahdi, Premier ministre

Source Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

 Vos Interlocuteurs :

Directeur Exécutif, Neirouz FAHED: fahed@ccfranco-arabe.org.
Directeur du développement et des relations extérieures, Dominique BRUNIN : dominique.brunin@ccfranco-arabe.org

         PARTENAIRE STRATEGIQUE

 

                                                 
 PARTENAIRE PLATINUM

 

               
                        PARTENAIRE PLATINUM
PARTENAIRE
SILVER

 

PARTENAIRE ENTREPRISES


PARTENAIRE INSTITUTIONNEL

PARTENAIRE INSTITUTIONNEL