La CCFA partenaire de l’atelier Arabie saoudite
15 septembre 2020
VŒUX 2020 DE LA CCFA, MAISON DE L'AMÉRIQUE LATINE,
Mercredi 22 Janvier 2020
RENCONTRES D’AFFAIRES FRANCOPHONES 2019,
HÔTEL MARRIOTT RIVE GAUCHE, PARIS
Jeudi 28 Novembre
PALESTINE : PARTENARIAT DE DÉVELOPPEMENT ET D’AFFAIRES DANS LE TOURISME,
20 Novembre 2019
DELEGATION CCFA A DIJON METROPOLE
9 et 10 Juillet2019
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider

Soudan

 

Présentation générale

Nom officiel : République du Soudan

Nature de régime : Gouvernement fédéral

Superficie : 1.88 millions de km²

Capitale : Khartoum

Villes principales : Omdurman, Port-Soudan, Nyala, Wad Medani, El Obeid.

Langue(s) officielle(s) : arabe

Population : 39.3 millions d’habitants (2014)

Croissance démographique : 2%

Taux d’alphabétisation : 73% (2012)

Ambassadrice française au Soudan : Mme. Emmanuelle Blatmann

Site internet de l’ambassade de France au Soudan : https://sd.ambafrance.org/

Tél : 249 (01) 83 47 10 82

Ambassadeur soudanais à Paris : M. DAFFA  ALLA  ELHAG  ALI  OSMAN

Site internet de l’ambassade du Soudan en France : https://ambassade-du-soudan.fr/

Tél : 00 33 (0)1 42 25 55 71 / 73 / 76

Source : Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères 

  1. La situation économique

 En 2018, l’économie est entrée en récession, et ce, malgré la levée de la quasi-totalité des sanctions américaines en 2017. D’importants déséquilibres, liés à la perte des trois quarts des exportations pétrolières, suite à l’indépendance du Soudan du Sud en 2011 continuent de peser sur l’économie. En 2019, la croissance devrait de nouveau être négative. Le manque d’intégration au commerce international et la faiblesse de l’environnement des affaires limiteront l’investissement privé, alors que de nouvelles mesures d’austérité devraient peser sur l’investissement public. L’inflation, qui a fortement augmenté en 2018, du fait du retrait de subventions et des dévaluations de la livre soudanaise, devrait se maintenir à un niveau élevé. Elle continuera de peser sur la consommation privée, qui représente près de 80 % du PIB. Cette inflation et ces dévaluations, associées à la faible confiance envers le système bancaire ont conduit à une crise de liquidité. Cette dernière pourrait encore entraver le commerce, dans un pays où la majorité des transactions se font en argent liquide. Toutefois, le secteur pétrolier devrait bénéficier de l’amélioration des relations avec le Sud-Soudan. En effet, un accord permettrait, en 2019, de relancer la production de champs pétroliers dans la zone du Heglig, revendiquée par son voisin du sud. De plus, s’il aboutit, l’appel d’offres pour l’exploration de gisements, que les autorités devraient lancer en 2019, pourrait soutenir la production à l’avenir. L’économie du Soudan, premier producteur mondial de gomme arabique, continuera de dépendre du secteur agricole (30 % du PIB). Par ailleurs, la production d’or devrait porter le secteur minier.
 Source : Coface

  1. Relations bilatérales économiques

Le volume des échanges entre la France et le Soudan a été de 126 M€ en 2018, avec un excédent de 32 M€ en faveur de la France. Les exportations françaises ont atteint 79 M€. Elles étaient essentiellement composées d’équipements industriels et de produits pharmaceutiques et chimiques. La part de marché de la France est de moins de 2 % des importations soudanaises. La gomme arabique continue à être le produit emblématique du commerce entre les deux pays : la France est le premier acheteur de ce produit au Soudan, lui-même premier producteur mondial.

Source : DGT

  1. Secteur porteurs pour les entreprises françaises

Le pays présente toutefois un potentiel économique non-négligeable et des opportunités dans les secteurs de l’aménagement, de l’agriculture, et de l’exploitation des ressources géologiques et minières. 

  1. Indicateurs

 

2016

2017

2018 E

2019 E

PIB (en Mds USD)

3.05

3.06

3.98

3.01

PIB par habitant

250

243

307

225

Taux de croissance

3.%

1.4%

-2.3%

-2.3%

Taux de chômage

20.6%

19.6%

 

 

Taux d’inflation

17.8%

32.4%

61.8%

49.2%

Dette publique (% du PIB)

99.5%

121.6%

167.5%

165.1%

Solde budgétaire (% du PIB)

-1.6%

-1.5%

-3.5%

-3.3%

Solde courant (% du PIB)

-7.6%

-10.05

-14.2

-13.1

 

Principaux clients : Chine, EAU, Arabie Saoudite, Egypte

Principaux fournisseurs : Chine, EAU, Inde, Malaisie

Les exportations françaises vers le Soudan en 2018  :   83 M€

Les exportations soudanaises vers France  en 2018 :     47 M€

Les investissements directs étrangers au Soudan :

(En milliards USD)

1.50       1.65       1.73       2.06       1.73       2.31       1.69       1.25       1.73       1.06

2007      2008      2009      2010      2011      2012      2013      2014      2015      2016

Sources : FMI, Banque Mondiale

  1. Les investissements directs français au Soudan:

Les investissements directs français au Soudan :

Parmi les principaux postes d’exportations, les machines et équipements contribuèrent à hauteur de 22 M EUR, marquant une baisse par rapport à 2015 (24 M EUR). Les produits chimiques et pharmaceutiques contribuent pour 22 M EUR. Les ventes pharmaceutiques françaises au Soudan ont connu un progrès constant au cours des dernières années. Le reste des exportations est composé de produits alimentaires (5 M EUR) et équipement de transport (automobile).

Sources : FMI, Banque Mondiale 

  1. Le climat des affaires

 L’accord de paix signé en septembre 2018 devrait rétablir une paix sociale et une stabilité économique durables. Selon les estimations du FMI, le PIB s’est contracté de 3,2% en 2018, après une contraction de 5,2% en 2017, grâce à une légère reprise des prix mondiaux du pétrole et de la consommation publique. L’augmentation de l’impôt sur le revenu, une inflation élevée, des conflits internes, des perturbations de la production pétrolière, une chute des prix du pétrole et une production agricole faible ont été les principaux facteurs de la baisse du PIB (BDA). Selon le FMI, le PIB devrait encore se contracter en 2019 (-4,6%) et en 2020 (-7%). La Banque de Développement Africain est moins pessimiste, prévoyant une contraction de 2,6% et 2,5% en 2019 et 2020, respectivement. L’amélioration des perspectives de croissance est due principalement à la hausse des prix mondiaux du pétrole et de la production de pétrole.  

  1. Les visites de personnalités françaises au Soudan :

Pas de visites.

Source Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

  1. Les visites de personnalités soudanaises en France :

20-22 /11 /2018 : Visite à Paris de SE M. Al Dirdiri Mohamed Ahmed, Ministre soudanais des Affaires étrangères

 

Vos Interlocuteurs :

Directeur Exécutif, Neirouz FAHED: fahed@ccfranco-arabe.org.
Directeur du développement et des relations extérieures, Dominique BRUNIN : dominique.brunin@ccfranco-arabe.org

 

         PARTENAIRE STRATEGIQUE

 

                                                 
 PARTENAIRE PLATINUM

 

               
                        PARTENAIRE PLATINUM
PARTENAIRE
SILVER

 

PARTENAIRE ENTREPRISES


PARTENAIRE INSTITUTIONNEL

PARTENAIRE INSTITUTIONNEL